Peter Arundell

Publié le par fraik

Peter Arundell brilla comme une étoile, mais sa carrière en prit un coup quand il eut un grave accident dans une course de Formule 2 à Reims, et depuis il ne fut jamais plus aussi rapide.

 Peter Arundell débute sa carrière en1960 en gagnant, avec une Gigly-Climax de formule libre, le Trophée de Snetterton.Son excellente forme dans les catégories junior attira l'attention du patron de Lotus, Colin Chapman, qui l'enleva pour sa Formule Junior, et il gagna le titre britannique de 1962. Bien que désireux de passer à la Formule 1, il dut attendre de faire sa percée chez Lotus et dut ainsi passer l'année de 1963 dans des courses de Formule 1 hors Championnat en plus de la Formule Junior. Cependant, en 1964, Peter était en Formule 1 avec Lotus. Troisième dans ses deux premières courses à Monaco, puis à Zandvoort, il n'avait fait que quatre courses quand il fit un tête à queue dans la course de Formule 1 à Reims et fut embroché par Richie Ginther. Ejecté du cockpit, il souffrit de nombreuses fractures et ne put courir en Formule 1 pendant deux ans. Cependant, sa saison de retour chez Lotus ne lui donna que la sixième place et sa carrière s'arrêta. A partir de 1966, il participe épisodiquement à quelques compétitions.

source: f1-legend et alpha auto

Publié dans Pilotes

Commenter cet article