Alex Yoong

Publié le par fraik

Alex Yoong fait partie de ces pilotes éphémères, qui viennent en F1 grace à l'appuis inconditionnel de leur attaché caisse, et qui repartent sans laisser un souvenir impérissable de leur passage dans la discipline reine du sport automobile. 

Alex Yoong méritait-il sa place en Formule 1 ? Probablement que non. Promu grâce à d'importants soutiens financiers gouvernementaux, il fera bien pâle figure face à ses collègues. Sa carrière débute en 1996 dans la Formule Renault britannique sans y obtenir de résultats probants. Deux ans plus tard, il montait en F3 et décrocha alors son premier podium mais ce fut là son seul bon résultat. Deux années discrètes en F3000 et en 2001, voilà Alex Yoong propulsé dans la catégorie reine, chez Minardi, grâce aux millions de Magnum, opérateur principales dans son pays. 

Après un passage éclair en F1, Yoong fera un détour tout aussi rapide par le championnat de Champ Car aux Etats-Unis. 

Il a également participé au championnat A1 GP, sans gloire.

Fraikin Benoit

(Bibliographie: f1-legend)

Publié dans Pilotes

Commenter cet article